SAUMUR-ALTERNATIVE

Ce site est un lieu de liberté de parole ouvert à tous

 

 

Ce site se veut un lieu d'échange d'informations, d'entraide , de coup de gueule,d'analyse , de prise de position, de débat........ sans censure ni autocensure.

FAITES TOURNER L'ADRESSE DU SITE , le contre pouvoir citoyen est sur Internet

Aujourd'hui 1783 eme jour que 66 millions de Français sont retenus en otage à l'insu de leur plein gré par Nicolas Sarkozy et sa bande, ne nous oublions pas 

28/10/2011.... me voila de retour ... l'hiver va etre chaud.. faut s'entrainer à se revolter..

Pour se mettre en jambe ... un petit document d'alternatives economiques qui montre que ce sont les titulaires de la prime pour l'emploi qui financent la baisse de l'impot sur la fortune, en effet la baisse de 1 milliard d'€ consentie aux plus riches est largement compensé par le budget consacré à la prime pour l'emploi qui, lui,  à baisser de 1.5 milliard d'€

Pour suivre le lien----> ici

 

21/06/2011... de retour...Bon.. alors quand est ce que le mouvement des indignés debarque sur Saumur .. manifestez vous ici pour organiser quelque chose.. attendre 2012 pour voter  c'est bien gentil.. mais vous savez que cela ne changera rien .. le changement ne peut venir que du bas, c'est à dire de vous et cela ne viendra pas tout seul.. alors si vous voulez structurer une organisation des indignés sur Saumur ( c'est faible, disons plutot révoltés, voire enragés..)  inscrivez vous-----> ici 

aujourd'hui ,juste un petit article d'Alternatives éco qui nous montre que les riches sont de plus en plus riches... ah bon??? à découvrir-------> ici

18/04/2011...Au moment ou la crise énérgétique et la catastrophe nucléaire au Japon devrait faire surgir un débat de fond sur les enjeux écologiques, un entretien , accordé à la revue Esprit en 2007, avec Jean Pierre DUPUY, ingénieur et philosophe qui ouvre et elargit notablement le débat ... à lire ici

15/04/2011... je vous propose une vidéo d'un entretien avec Thomas Piketty, économiste , qui va à contre courant de la politique fiscale de Sarko qui baisse toujours plus l'imposition des classes les plus aisées ( baisse encore cette semaine de l'impot sur la fortune ISF).... à voir ici

08/04/2011...Quand la ligne politique du FN rappelle celles des nazis en matière sociale....à decouvrir ------>ici

03/04/2011... actualités saumuroises...

 

Aller voir dans le forum...on dirait que le maire de Varrains est un grand démocrate à sa manière .. ça se signale..

 

La boucherie de St Hilaire St Florent...

en 1984, les frères Moriceau construisent un local commercial, pour leur boucherie,  sur un terrain municipal suivant un bail un peu particulier( bail à construction) qui fait que le propriétaire du terrain ( la mairie de Saumur) devient propriétaire du batiment construit dessus ( au frais des frères Moriceau) à l'issue des 30 ans du bail.. soit en 2014. Les frères paient un loyer pour le terrain de 600€, pas si modique que ça car le terrain est estimé aujourd'hui à 7 000€ par les domaines , le loyer annuel est presque 10% de la valeur .. conforme aux habitudes commerciales. Le batiment est estimé , lui, à 60 000€ . au regard du bail, la ville demande aux frères de payer ces 60 000€ afin de récuperer la pleine propriété ( sol+ murs) de leur batiment. Le droit semble donner raison à la mairie ... on voit que les frères paient le batiment 2 fois, conformement au droit. Mais pourquoi ont ils accepté de construire ainsi..la pression du maire de l'époque devait surement etre forte et la résistance ( politique ) des frères pas suffisament convaincante.

Proche de l'age de la retraite , les frères vendent leur affaire ( on ne sait pas combien, ni comment), mais devant l'incertitude de la disponibilité du batiment, l'acquéreur reste frileux. Ce qui est certain, c'est que le fonds de commerce des freres ne vaut plus rien sans le local pour l'exploiter...donc bonne affaire pour la ville qui récupérera sans bourse déliée un local commercial et un pas de porte qu'elle pourra peoposer à un autre boucher en lui vendant le pas de porte et en lui louant le local...ça c'est de la finance publique de compétition...sauf que c'est sur le dos de commerçants locaux surement moins experts en la matière qu'un maire , M. Apchin, ancien président du tribunal de commerce .

Laisser vos commentaires---->ici

 

 

 

29/03/2011.. Petite analyse des élections cantonales sur Saumur...

En terme d' abstentions .. le niveau est très élevé, certainement en rapport avce la défiance des électeurs à l'égard d'un monde politique dans lequel ils n' ont pas confiance pour résoudre leurs problèmes et dont l'honneteté est plus que douteuse à leurs yeux. Les medias ont également peu relayé les enjeux de ces élections 

Sur Saumur, entre les 2 tours la mobilisation a augmenté d'un point au sud et de 2 au nord , à mettre en rapport avec l'apreté de la campagne au nord et ce n'est pas forcement Hugot qui mobilise pour ce 2 eme tour comme le montre ses 40% , en hausse de seulement 11points. Au sud , le point gagné montre la faiblesse du candidat de la droite ( pourtant élu de la ville) et le peu d'enthousiasme des électeurs de gauche à se mobiliser pour Goulet, alors qu'il était apparament moins confortablement assuré de sa réelection que Marchand.

Au nord , on assiste à un report assez conforme des voix et l'arithmetique est dans les grandes lignes respectée. Au sud, on voit clairement que les voix du FN sont venus sans probleme sur Goulet montrant le caractere oecumenique du candidat.. surement pas très regardant sur le sujet non plus, un voix est une voix...Marchand s'était inquiété de la montée du FN , nous n'avons pas entendu Goulet sur le sujet..

On voit que sur Saumur , la municipalité est désavouée à mi mandat , ce qui est très habituel et de plus il manque au moins 30% d'électeurs. Pas d'analyse hative , les 2 scrutins ne sont pas comparables.

Prochaine étape électorale .. les sénatoriales .. petites tractactions d'alcove et arrangements entre amis.. je ne suis pas sur que ce type de scrutin rapproche les électeurs de la politique.Surement un  mode de scrutin d'un autre age .

En 2012, législatives sur Saumur Nord et Saumur Sud .. quid de nos 2 conseillers fraichement réelus.. Goulet a toujours dit que cette élection n'était pas pour lui.. voir.. demain est un autre jour. Marchand est un vieux brisquard de ce type d'élection .. la tentation doit etre grande.. les instances d'investiture politique surement plus retorses.. 

Enfin les Municipales de 2014... Goulet et Marchand sont en selle pour ce scrutin...peut etre pas sur la meme liste .. aie.... Goulet , là aussi , a dit qu'il n'irait pas contre son ami Marchand ... voir .. les instances politiques départementales et saumuroises ont parfois une raison que la raison ignore, enfin il n'y aura pas trop de 3 années pour tomber ( ou pas ) d'accord.

 

 

25/03/2011  Pour le scrutin du dimanche 27/03... ne vous trompez pas .. ne voter pas à droite .. n'oubliez jamais qu'au premier tour on choisit et au 2eme on élimine ... je sais qui éliminer

... petit intermede pour les élections terminé.. un petit lien d'alternatives eco sur la fatalité de l'économie à produire toujours plus d'inégalités.... ici..

17/02/2011.. sondage .. etes vous pret à participer à un groupe de revolte citoyenne sur Saumur???-----> ici

17/02/2011.. un article d'Alternatives Economiques qui alimente le débat "décalé" sur les 35 heures initié en autre par un certain Valls.. ou comment ne renoncer à rien pour exister..35heures non coupable.pdf

17/02/2011.. bonne nouvelle.. les français au bord de la révolte... allons y , nous pouvons le faire degager .. 

le sondage ici

 

17/02/2011.. une petite info, très révélatrice de la tournure d'esprit de nos gouvernants à notre égard..  M. Franck Thiebaux , le conseiller en communication du secrétariat au logement, envisage d'abaisser la taille minimale des logements , aujourd'hui fixée à 9m², pour diminuer le prix des chambres de bonnes. " si c'est juste pour un an, moins cher et pour des personnes qui se disent" tiens je ne suis pas souvent chez moi, je n'ai pas besoin de beaucoup de m² pour vivre " alors pourquoi pas?"... nous sommes vraiment gouverner par des "fin de race"... qu'elle disparaisse au plus vite.. 

01/02/2011... Loi loppsi 2... l'article qui pénalise les squatts..ici

30/01/2011..  Le danger n'est plus à venir ; il est là... Pourquoi et comment Sarkozy instaure à notre insu une société  Néo- fasciste  ... Il faut le stopper avant que la société soit majoritairement intoxiquée...

Petit à petit , l'idéologie sarkozienne pénetre imperceptiblement l'inconscient collectif de notre société, ce qui nous aurait fait bondir il y a seulement quelques années, passe quasiment inaperçu ( les outrances de Hortefeu, le cynisme de Woerth, loppsi2, l'avion sarko one, le démantèlement des services publics au profit des amis, la main mise sur la justice, l'iniquité fiscale et judiciaire..)

Le régime de Nicolas Sarkozy est définitivement sorti du jeu démocratique, nous ne sommes plus dans un régime démocratique. 

On 'entend déjà les naïfs souffler que l'on ne pourrait pas maintenir ce site si nous n'étions pas en démocratie. Et pourtant  Nicolas sarkozy a fait sortir la France d'un régime démocratique.

Une démocratie est-elle un régime où :

- La police arrête des enfants de 6 et 9 ans à la sortie de l'école,

- La police provoque des violences lors des manifestations d'opposition pour faire endosser la responsabilité aux opposants du régime Sarkozy.

- La justice est sous tutelle d'un pouvoir exécutif qui l'instrumentalise au profit de sa coterie et contre le peuple... les exemples ne manquent pas .

- Les manifestants sont interceptés et interpellés avant meme les manifestations .

- On congédie ses bouffons sous prétexte qu'ils deplaisent au pouvoir.

- On souhaite mettre en place une milice qui va controler la population.

- Les accros de plus en plus grands sont fréquents et répetés. 

Et ce ne sont que les dernières exactions du régime Sarkozy, il y en a eu bien d'autres et il y en aura beaucoup encore sans doute. 

Comment qualifier le régime Sarkozy si l'appellation "démocratie" ne convient plus ? 

"Fascisme" ne convient pas sans doute car les méthodes pour implanter une régime autoritaire ont bien changé depuis les années trente. La victoire des démocraties sur les dictatures nazie et communiste olige leurs descendants à être un peu plus circonspects. Le fascisme du régime Sarkozy est devenu très médiatique et assoit toute sa politique ultra-autoritaire sur le mythe de l'insécurité. On "autorise", mais on contrôle tout à travers une police qui ne garantit plus l'ordre public, mais bien les intérêts du chef de l'Etat, de l'Etat et de la stratégie politique du parti au gouvernement, l'UMP. 

C'est pourquoi, il semble plus adapté d'utiliser l'expression "NEO-FASCISME" pour parler du régime de Sarkozy. 

ENSEMBLE, Refusons cette  société néo-fasciste et joignez vous à:

 

'une "réunion " de résistance le Samedi 5 Février à Saumur, sur la parvis du théatre , coté place Bilange à 12h...faites circuler l'information ..


28/01/2011... Révolter vous .. n'ayez pas peur .. sinon, c'est bientot vous qui aurez peur car après la confiscation de votre liberté économique .. votre liberté physique est en danger ..  ce capitalisme ultra libéral devient toujours plus  autoritaire devant une population de plus en plus rétive à sa pensée unique

Un collectif ( collectif fini les concessions----->présentation ici) a tenté de perturber le diner du club des oligarques  " le Siecle" ce mercredi 26/01/2011.

Compte rendu du blocus..

Le déploiement de forces policières pour protéger le diner du Siècle atteste de l’inquiétude de ses membres. 

Ce soir, le mercredi 26 janvier 2011, entre 60 et 100 personnes ont été arrêtées lors du rassemblement organisé à l’appel du collectif Fini les concessions devant le dîner du Siècle. Au moins quatre membres du collectif ont fait partie de la charrette.

Alors que le rendez-vous était donné à19h30, tout était déjà fini à 20h00, au moins pour ce qui concerne les soixante premières personnes arrêtées dont nous faisions partie. Il a été impossible de faire la moindre prise de parole, d’énoncer le moindre slogan ni de déployer la moindre banderole. Nous n’avons même pas pu saluer nos invités, tel Hervé Kempf, qui n’a pu qu’assister impuissant au départ d’un des cars dans lequel nous nous trouvions. 

Du haut de l’Automobile Club de France, les valets observaient la scène, tandis que sur la ligne 8 du métro, nombre de « gardiens de la paix » effectuaient des contrôles et tentaient de dissuader les gens de descendre à Concorde.Afin de défendre son propre club privé, Michel Gaudin, préfet de police de Paris et membre du Siècle, aura ainsi déployé un dispositif policier disproportionné face à seulement 100 à 150 manifestants pacifiques. Plusieurs centaines d’agents auront ainsi été mobilisés pour protéger aux frais des contribuables les agapes du Siècle, dont ne bénéficient pourtant que des gens relativement fortunés voire très fortunés, et qui à ce titre sont aussi ceux qui payent le moins d’impôts.

 Denis Kessler justifiait dans une tribune récente au Monde l’existence du Siècle et la défense de sa « liberté d’association » comme relevant d’un « enjeu démocratique ». Reprenant à son compte des propos de son comparse Olivier Duhamel, il écrivait : « Nous vivons dans des couloirs ou derrière des cloisons, Le Siècle ouvre des fenêtres et construit des ponts. » Il n’avait pas non plus de mots assez durs pour dénoncer les « manœuvres d’intimidation », l’usage par ses adversaires (nous !) de « l’invective et la violence », « au mépris d’un des principes fondamentaux de la démocratie, à savoir le respect de l’autre. » 

Nous avons pu constater ce soir à quel point Le Siècle, en effet, défendait la liberté de réunion et d’expression, à quel point il nous libérait des « couloirs » et des « cloisons » (ceux d’un car de police, celles d’un commissariat ?). Si les membres du Siècle n’ont rien trouvé de mieux pour pouvoir dîner à leur aise, alors nous ne pouvons que nous en féliciter : cela signifie que l’oligarchie n’est pas tranquille et craint notre colère. 

Pour finir, nous tenons encore une fois à remercier les forces de l’ordre pour leur diligence à défendre les intérêts de la bourgeoisie, et pour la rare prévenance dont elles ont fait preuve à notre égard, s’excusant presque de nous avoir arrêtés et répétant à qui voulait bien l’entendre qu’il s’agissait d’ordres venus… du préfet. 

Quant aux dîneurs du Siècle, nous espérons qu’ils ont pu partager à un bon et agréable repas. C’est la moindre des choses, avec tout le mal qu’ils se sont donnés ! 

Enfin, nous tenons à féliciter Nicole Notat pour l’ensemble de sa carrière, finalement récompensée par cette consécration que constitue la présidence du Siècle. 

Nous tenons également à remercier Denis Kessler pour l’hommage vibrant qu’il a rendu aux résistants qui ont fondé ce club dans sa tribune du Monde, lui qui déclarait trois ans auparavant : « Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. […] Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme…A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance

 

19/01/2011... nouveau sondage .. etes vous prets à vous revolter??... voter ici

19/01/2011... un projet de loi est en discussion... dans la continuité de la dictature que l'on nous impose doucement ..et parfois moins doucement..

Le projet de « loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure » (dite « LOPPSI 2 ») s’inscrit dans un contexte d’inégalités et de régressions sociales majeures. Fourre-tout législatif, sécuritaire et illisible, ce texte annonce un nouveau modèle de société. 

Populations pauvres et précarisées, jeunes, militants ou internautes sont spécialement visés, mais toute la population est concernée car ce projet marque un recul général des libertés individuelles. 

Répression des populations ciblées : 

Expulsion en 48h et sans contrôle du juge de tous occupants d’habitats hors norme (tente, cabane, caravane, yourte, mobile home, maison autoconstruites, bidonville, bus ou camion aménagé …) sur terrain public ou privé, et destruction de leur habitat ; Contrôle accru sur les prestations sociales et obligation pour les travailleurs sociaux de faire de la délation ; vente à la sauvette et vente de métaux sont pénalisées ; expulsion immédiate des transports en commun … Face aux difficultés sociales d’un nombre croissant de familles, un « couvre-feu » pour les mineurs de 13 ans, une extension du « contrat de responsabilité parentale », un renforcement du contrôle administratif des mineurs délinquants et une procédure de comparution immédiate devant le tribunal pour enfants sont prévus…

Fichage et vidéo surveillance généralisés : 

Les fichiers de police et de gendarmerie actuels, truffés d’erreurs, incontrôlables et, de fait, incontrôlés sont reconduits, étendus et interconnectés. Les personnes innocentées resteront fichées. La LOPPSI 2 systématise l’espionnage de l’espace public : toutes les entreprises privées pourront installer des caméras aux abords de leurs établissements et les préfets le long des manifs ; la police pourra avoir accès en direct aux images captées par les caméras dans les hall et parties communes d’immeubles ; les images de vidéosurveillance publique pourront être exploitées par des entreprises privées agréées par le Préfet ; dans certains cas, des logiciels de reconnaissance faciale automatique seront utilisés pour identifier les sujets... 

Durcissement du droit pénal : 

Confiscation automatique du véhicule ; peines-planchers de six mois à deux ans d’emprisonnement dès la 1ère infraction en cas de violence ; bracelet électronique sur décision administrative pour les sans-papiers ; pénalisation des chahuts lors de la réunion des instances électives ; nouvelles périodes de sûreté de 30 ans ; dispositions visant à augmenter le nombre de « doubles peines »... 

Pouvoirs policiers accrus : 

Filtrage et censure de sites internet ; renforcement des pouvoirs de la police municipale ; instauration d’un vague « Conseil national des activités privées de sécurité » qui entérine et annonce la privatisation croissante de la sécurité ; création d’une milice suplétive, dîte « réserve civile », de 200 000 gendarmes et policiers à la retraite, et étudiants, rémunérés... 

La LOPPSI 2 est la 11e loi exclusivement répressive depuis 2002. Elle s’appuie sur le sentiment d’insécurité sociale qui s’étend à chaque remise en cause des droits sociaux pour tous. 

Cette loi nous prépare une société du contrôle, fondée sur la tension et la stigmatisation. Elle concrétise le fantasme de l’ennemi intérieur et assimile tout acte de contestation à une atteinte de l’Etat. Elle affaiblit la prévention et les garanties judiciaires. Examinée au Sénat à la mi-janvier, elle pourrait rentrer en application au printemps 2011. 

Cette loi menace nos libertés et aggrave l’injustice sociale, elle doit être retirée ou abrogée !

Quand est ce que nous manifestons pour renverser ce gouvernement qui vient d'avouer, par la bouche de sa ministre des affaires étrangères , qu'il fallait maintenir l'ordre quand la rue s'enervait.. c'est ce qui nous attend.. n'attendons pas  2012.. renversons maintenant ce gouvernement ... REVOLTEZ VOUS...avant qu'il ne soit trop tard..

Bienvenue à ceux qui veulent ecrire ici..

 

08/01/2011.. petit retour aux affaires en douceur .. histoire de bien se preparer à l'année 2011 juste une info qui met en condition pour s'indigner et se revolter :

DIVIDENDES. Le CAC 40 devrait verser 40 milliards d'euros de dividendes cette année. Les sommes distribuées par les entreprises cotées de l'indice parisien atteindraient ainsi un niveau record, avec une progression de 13 %. France Télécom devrait afficher le plus important rendement de l'indice. (Les Echos)

En ce qui me concerne je ne suis pas surpris que France Telecom soit en tete , il suffit de voir comment Orange se sert sans vergogne sur nos comptes en banque , meme par erreur( sic). On peut se reconforter en pensant que l'état represente encore 27% du capital et donc que ça evite de payer des impots supplementaires, sauf que depuis que nous avons instillé de l'argent privé dans cette entreprise publique , chacun a pu constater (souvent au depend de son compte en banque) que la stratégie de France Telecom avait notoirement changée.. quels benefices en avons nous tiré??

Vos réactions ---->ici

06/01/2011... Pas trop de temps en ce moment .. laisser vous aller et alimenter par vos ecrits et vos lectures le site ..sur le forum , je peux meme vous laisser une clé du site si certains sont tentés pour partager leurs analyses,  indignations, ou bien  coups de coeur ...promis, je suis là en fin de semaine ..

 

03/01/2011... BONNE ANNEE 2011.. féconde et joyeuse...

14/12/2010... aujourd'hui la vidéo de l'intervention d'un economiste allemand lors du colloque des économistes attérrés à Paris le 9/10/2010 ( j'y étais... vraiment une autre voie  existe et est meme surement nécessaire..). Le contenu de l'intervention de Till Van Treek de l'IMK de Dusseldorf est éloquent en ce sens qu'il conteste l'image de champion économique de l'Allemagne , exemple qu"on nous sert réguliérement pour nous justifier tout et son contraire ( bouclier fiscal par exemple..), Démonstration d'autant plus puissante que ce monsieur est allemand.

La vidéo est ---->ici , à faire circuler sans retenue.

 

07/12/2010... l'effondrement du systeme financier n'a pas eu lieu .. cependant le débat a été ouvert quant au comportement des banques et à la prise de conscience des citoyens consommateurs ...Il s'agit maintenant de mettre en place les conditions d'un systeme alternatif .. pour continuer le débat et organiser la suite , Saumur Alter se propose de collecter les coordonnées des personnes tentées par l'aventure et créer un groupe saumurois de citoyens -clients alternatifs des banques..et de bien d'autres services ( eau, énergie, telecom,internet ..la liste est longue)

Inscrivez vous , je ferai suivre à chacun les coordonnées des personnes intéressées afin d'organiser les choses ..inscrivez vous----> ici

06/12/2010... On retire notre argent ( pour ceux qui en ont) demain.. Ne vous laisser pas intoxiquer par la mise en garde de ceux qui ont un intéret certain à ce que la fete continue...Pour se rassurer , un article ( et un livre ) d'Alain Supiot, un juriste qui met en avant le coté totalitaire et anti démocratique de l'ultralibéralisme. La réforme du systéme ne viendra donc pas des urnes.. mais plutot de son effondrement sous les coups de boutoir des citoyens-consommateurs... meme si la suite est incertaine et ardue , l'histoire n'est pas finie et la suite reste à inventer car celle que le marché nous propose est sans issue et destructrice des hommes et de son environnement.

L'article de présentation du livre d'Alain Supiot est ----->ici

01/12/2010...RETIRONS TOUS NOTRE ARGENT LE 7 DECEMBRE..

plus que 6 jours avant l'écroulement du systeme bancaire suite au mouvement international de retrait de chacun d'entre nous de l'argent que nous avons sur nos comptes bancaires, faisant suite à l'appel lancé par Eric CANTONA 

l'appel d'Eric Cantona est ---->ici

La page facebook de l'appel est --->ici

Pourquoi participer à ce mouvement?  argumentaire sur l'onglet de la page :retrait banque le 7 décembre

29/11/2010....Un peu d'économie avec un membre des économistes attérrés, Frédéric LORDON, une approche en totale opposition avec la pensée unique qui nous inflige une potion de rigueur indigeste qui aura pour conséquence de nous précipiter un peu plus vers l'abyme social ...

Il y a un peu de pub au début et au milieu , mais perséverer, meme si parfois le discours est ardu, l'humour et l'ironie de Frédéric Lordon opère , surtout aller jusqu'au bout le meilleur est pour la fin; le lien est là---->ici

 

28/11/2010... le sondage change , un peu de local.. la Police municipale saumuroise  est opérationnelle depuis quelques mois, qu'en pensez vous? aussi bien en ce qui concerne le bien fondé que , son organisation , ses missions ou son efficacité...

Un sondage vous attend.. n'hésitez pas à voter ....>ici

Exprimez vous sur la police municipale et lisez les commentaires ....>ici

23/11/2010... Sarko a annoncé la reprise de l'emploi( + 100 000) lors de son intervention, la situation n'est pas aussi idyllique que ça ..c'est plutot une présentation en trompe l'oeil, limite malhonnete. En effet , les causes et la nature de cette hausse.. doivent surtout inciter à rester modeste .. ce qui n'est pas la vertu  première de notre maitre (soixante) du pays.

L'analyse d'Alternatives économiques sur ce sujet est ----->ici

 

21/11/2010.. pour terminer la semaine et commencer la nouvelle, un lien vers la page facebook de Pere albert et Daniel Morin..

à découvrir ---->ici

19/11/2010.. Audience France Inter .. petit communqué:

Dur, le matin. Avec une grille agitée, façon œufs brouillés, des départs à l'arrache (Mezrahi et Dahan ), la matinale de France Inter se réveille un peu sonnée. Certes, l'audience cumulée (AC) de la station ne baisse que de 0,2 point par rapport à la période 2 009 (sept-oct), selon Médiamétrie.Hélas, nom d'un petit toast trop cuit, certains quarts d'heure de la tranche 7h/9 h 30 accusent -12 à -13 %. La station, elle, met avant les « grèves qui ont profondément affecté » Radio France. Au final, avec 10 points d'AC, Inter perd une place et se retrouve 3e derrière… NRJ

Réagissez ... 

 

19/11/2010... petit retour aux affaires .. souvenez vous que nous avions évoqué l'affaire de Karachi au mois de Juillet .. elle revient ,peut etre avant que le pouvoir ne réussisse à lui tordre définitivement le coup.

Pour bien comprendre cette affaire.. une vidéo de médiapart nous eclaire , la vidéo est ----->ici

Reagissez...

 

08/11/2010... Malgrè l'essoufflement du mouvement contre la réforme des retraites , l'engagement reste élevé contre l'oligarchie qui nous confisque les richesses et de plus en plus la démocratie .. pour rester en forme, ne rien oublier et enrichir notre argumentaire, l'intervention à l'assemblée nationale de Jean-Pierre Brard , député de la Gauche Démocratique et Républicaine au cours de laquelle il revele les véritables intentions des menteurs qui nous gouvernent ..

Le lien est ---->ici

 

04/11/2010... Des nouvelles de France inter , Val, le directeur sarkozyste de France inter vient de nouveau de faire des siennes....Il faut dire que Gerald Dahan s'est payé Mam (alias Alliot Marie ) de façon aussi magistrale qu'innatendue , résultat: remercié par Val ,le petit laquais de la sarkozie . Maintenant le probleme de Val pour la chronique humour de France Inter : trouver un humoriste sarkozyste , en français ça s'appelle un oxymore , un peu comme le joyeux suicide ou le capitaliste equitable ...et surtout n'ecouter plus France Inter , sauf Mermet bien sur,faites plonger l'audimat de France Inter que Val dégage ...sans oublier Hees , Jean-Luc, pas Rudolph 

Aller vous marrer en regardant la vidéo de la chronique de Dahan et surtout la gueule deconfite de Mam: c'est ---->ici

 

03/11/2010... petit rappel important... manifestation ce Samedi 06/11 à 10h avenue du Genéral de Gaulle ( entre les ponts) pour que Sarko et sa clique partent avec leur projet de retraite...n'hesitons pas à faire partir le bébé avec l'eau du bain...dessous le communiqué de l'intersyndicale ...

"Ce jour en opposition à la réforme des retraites, l'intersyndicale du saumurois CGT, CFDT, FO et SUD Solidaires a investi le chateau de Saumur à 14h15 pour déployer deux banderoles " Retraite à 60 Ans" et "La Lutte Continue".Bien que la loi ait été votée et qu' elle sera sans doute promulguée par le président,La lutte n'est pas finie bien au contraire.Une nouvelle manifestation aura lieu Samedi 6 novembre 2010, à 10h Av Général de Gaulle à Saumur..L'intersyndicale du Saumurois CGT, CFDT, FO et SUD Solidaires appelle l'ensemble de la population à y participer pour montrer notre mécontentement face à la surdité et au dédain du gouvernement.D'autres actions nous attendent : toujours sur les retraites mais aussi sur l'emploi, les salaires, la Sécurité Sociale, la fiscalité, les droits des salariés et bien d'autres."

02/11/2010, Après la protestation, un peu plus de politique aujourd'hui.. Sarkozy est affaibli, et surtout pas battu et encore moins par un candidat capable de prendre en compte l'injustice criante de la société qu'on nous mijote depuis déja quelques années,  et  capable de  conduire le pays vers une politique intégrant fondamentalement une nouvelle donne économique  et écologique .Je vous propose à la lecture et à la réflexion un article sur une proposition de dialogue entre Europe Ecologie et le Parti de Gauche .. surement une piste à explorer pour dégager une force politique capable de prendre le pouvoir sans trop de renoncement annoncé...Ne hurler pas  d'avance et aller plutot lire et réagissez...

L'article est -----> ici

Pour réagir c'est -----> ici

 

01/11/2010, En ces temps de rigueur budgetaire, et pour vous montrer le grand oecuménisme politique qui est le mien je vais vous conduire vers un article du Figaro...oui le FI-GA-RO

Et qu'apprend on dans cette article concernant un rapport de la cour des comptes? eh bien que les niches fiscales, dont le nombre est en perpetuelle inflation (j'ai dit inflation), coute une fortune au budget de l'état et tout cela sans aucun bénéfice collectif bien souvent . Peut etre y a t'il là des pistes à explorer pour financer un régime des retraites dont on nous dit que la réforme proposée est la seule qui vaille . ( on nous a déja fait le coup bien souvent )

L'article est ------> ici

31/10/2010----> juste un rappel sur l'injustice flagrante de cette réforme pour ne pas se laisser deconcentrer par les vacances et rester motivé(e)s, un interview de Guillaume Duval , journaliste economique

Contrairement à ce que prétend le gouvernement, il existe d'autres choix pour sauver les retraites que d'avaler la potion amère et injuste du bon docteur Woerth. A condition d'accepter l'augmentation des prélèvements obligatoires.

Chronique du 11 octobre sur Radio Nova

Alternatives économiques est né il y a trente ans, en 1980, en réaction au slogan There is no alternative, "TINA", de Margaret Thatcher, première ministre ultralibérale du Royaume-Uni. Notre projet était alors, et il l'est encore, de montrer que dans une situation donnée, il existe au contraire toujours des alternatives. Trente ans après les choses ont beaucoup changé, mais Nicolas Sarkozy nous refait le coup du TINA : pour les retraites, il n'y aurait pas d'autre choix que d'avaler la potion amère préparée par le bon docteur Woerth. 

Eric Woerth n'a certes pas inventé le déficit des retraites et l'allongement de l'espérance de vie… La crise a creusé en effet un déficit supplémentaire de l'ordre de 10 milliards d'euros dans le financement des régimes de retraites et nous sommes confrontés à une équation délicate à terme du fait de l'arrivée en retraite des générations nombreuses du baby boom et de l'allongement de l'espérance de vie. Mais personne ou presque ne conteste la nécessité d'adapter le système de retraites à cette nouvelle donne, avec les décisions difficiles que cela implique nécessairement.

Ce qui pose problème ce sont les choix particuliers effectués par le gouvernement. Ils sont probablement les plus injustes qu'on puisse imaginer. La hausse de l'âge minimal de départ de 60 à 62 ans revient à s'en prendre en priorité à ceux qui ont commencé à travailler tôt : celui qui a démarré à 18 ans devra cotiser 44 ans contre 41,5 ans pour les autres. Alors que ce sont souvent eux qui occupent les métiers les plus pénibles… Quant au passage de 65 à 67 ans de l'âge de départ en retraite sans décote, il va toucher tous celles et ceux qui ont eu des carrières incomplètes pour cause d'arrêt momentané… Ils sont déjà très nombreux mais le seront encore plus dans le futur compte tenu de la précarisation du marché du travail. Enfin le refus de véritablement prendre en compte la pénibilité des tâches pénalise tous ceux, très nombreux là aussi, qui ont porté des charges lourdes, travaillé au chaud, au froid, dans le bruit ou encore de nuit… Tout ça pour ne pas toucher à un dogme sarkozien : ne pas augmenter les prélèvements obligatoires. Les accroître présenterait bien sûr également des inconvénients, mais ils seraient à coup sûr moindres que le paquet d'injustices que le gouvernement veut imposer. 

Imposer ? Le mot peut paraître fort dans la mesure où le gouvernement dispose de la majorité au Parlement. Tout d'abord Nicolas Sarkozy avait été élu il y a trois ans en promettant de ne pas toucher à la retraite à 60 ans. De plus la question des retraites engage l'ensemble du pacte social et intergénérationnel sur le long terme. Elle n'est pas de celles que l'on peut régler sans négocier avec les organisations syndicales, sans chercher à dégager un consensus au-delà d'une majorité parlementaire dont la légitimité est pour le moins fragile autant qu'on puisse en juger tant par les sondages que par les élections intermédiaires… Mais pour l'instant, le gouvernement s'enferme dans une attitude autiste. Il risque de provoquer des affrontements majeurs dans une période où pourtant l'économie n'a vraiment pas besoin de cela. Une telle attitude est irresponsable…

Un 2 eme article avec un eclairage different et une solution à l'allongement de la durée du travail---->préservez vous

La réforme des retraites proposée par le gouvernement est difficile à accepter pour des salariés qui supportent déjà mal leurs conditions de travail et refusent de les subir jusqu'à 65 ou 67 ans. 

Qu'il est loin, le temps de la défense de la valeur travail ! La réforme des retraites proposée par le président de la République signe son renoncement définitif à cette promesse de campagne. Trois occasions au moins auront été manquées pour promouvoir « la France qui se lève tôt », celle qui a commencé à travailler jeune, qui a connu les conditions de travail les plus dures et qui va faire les frais du recul de l'âge de départ en retraite… 

Tout d'abord, cette réforme était l'occasion d'amorcer un rééquilibrage du partage de la valeur ajoutée entre capital et travail. Car, au fond, n'est-ce pas la crise des subprime qui en a précipité l'urgence ? Or, alors qu'aujourd'hui le monde de la finance renoue avec ses pratiques et profits scandaleux, après avoir évité le naufrage grâce à l'argent public, il n'était pas inopportun de mettre davantage à contribution le capital et les hauts revenus pour financer le trou de la protection sociale engendré par la crise. 

Ensuite, la réforme des retraites aurait pu permettre de rétablir un peu d'équité entre les catégories socioprofessionnelles en considérant les effets du travail sur l'espérance de vie. A l'heure où nous rédigeons ces lignes, ce n'est pas le chemin qui est pris avec le volet pénibilité. Quel que soit le taux d'incapacité permanente partielle finalement retenu comme ouvrant droit à un départ à 60 ans, le système proposé ne concerne que les malades du travail. Exit ceux, nombreux, qui ont été exposés au travail de nuit, aux toxiques cancérogènes et qui risquent de mourir plus tôt, sans signe pathologique apparent au moment du départ en retraite. Ce n'est pas juste, d'autant que, contrairement à ce qu'avancent le gouvernement et sa majorité, il est possible techniquement de prendre en compte de façon équitable et fiable ces expositions.  

Enfin, si une majorité de Français se montrent hostiles à cette réforme, ce n'est pas parce qu'ils ont un poil dans la main plus long que celui de leurs collègues européens, mais parce qu'ils craignent par dessus tout de faire les frais d'un marché de dupes. Ils n'imaginent pas que, une fois la réforme votée, les entreprises deviendront subitement plus vertueuses à l'égard des salariés vieillissants, malades ou aux capacités diminuées par un handicap. Et ils ne se voient pas non plus supporter jusqu'à 62 ou 67 ans des conditions et des contraintes de travail que déjà, à 42 ou 52 ans, ils vivent souvent très mal. Or, de ce point de vue, aucun effort significatif n'est prévu dans la réforme pour aider et obliger les entreprises à maintenir dans un emploi soutenable pour leur santé les salariés « usés », physiquement ou psychologiquement. 

Alors, une fois les banderoles rangées, si le projet actuel a surmonté l'épreuve de la rue, il ne restera qu'un seul mot d'ordre : « Salariés, ménagez-vous pour tenir jusqu'à la retraite ! » Individuellement, ce conseil risque d'être vain, mais, collectivement, il devrait constituer la pierre angulaire de l'action des préventeurs. Alors que l'état de santé des

travailleurs français dans la tranche d'âge des 50-59 ans se situe parmi les plus mauvais d'Europe, les contraintes de travail qui pèsent sur les champions du monde de la productivité horaire sont une menace pour leur employabilité. L'amélioration des conditions de travail doit s'imposer

 

29/10/2010---->Les manifestations marquent le pas, en partie, parce que c'est les vacances .. surrealiste cette explication et neanmoins réelle. La persistence de la mobilisation est confrontée au confort actuelle de notre société. Ce n'est en aucun cas une critique mais un état de fait qu'il faut intégré... Il convient  certainement d'elaborer une stratégie de contestation qui allie le fond de la revendication , les  objectifs poursuivis (qui sont légitimes ) et les aspirations à une forme de confort materiel qui nous anesthésie  ... et nous bloque eu egard aux engagements financiers des uns et des autres. Projettons nous , une grève de 2 mois impacte lourdement le budget des familles et vient concurencer le renouvellement de la voiture ou la réfection de la salle de bain... mais nous voyions que cela releve principalement de l'arbitrage et du choix.. Le probleme des retraites est revelateur du manque de confiance en l'avenir et comme la radicalisation du mouvement demande de se projetter..ça coince,  sauf a croire que nous jouons peut etre a nous faire peur .. mais qu'au final nous jouons en esperant ne pas trop gagner... Je pense que nous avons beaucoup à gagner  à reformer profondement cette société.. projettons nous.

Pour approfondir une entretien enrichissant avec  Marcel Gauchet ---->ici

31/10/2010, petite info annonciatrice d'un  rebond de la protestation le 06/11..

MELENCHON. Quinze jours après la sortie de «Qu'ils s'en aillent tous!», le livre du président du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon aurait déjà été écoulé à 30.000 exemplaires, selon la maison d'édition Flammarion qui annonce deux réimpressions. (lejdd.fr)

28/10/2010... juste une petite remarque :

Le gas oil à Super U de Gennes---->1.149€

le gas oil à notre cher Leclerc de Saumur --->1.175€

En général le differenciel est dans l'autre sens, Gennes doit consommer moins de gas oil que Saumur.. mais on constate que l'opportunisme commercial est plus grand à la ville qu'à la campagne .. ou quand la pénurie en emmerde certains et en enrichit d'autre .. dans le commerce comme dans beaucoup de chose , nous n'avons pas de partenaires , nous n'avons que des intérets...ne l'oublier pas ..

27/10/2010....pour se divertir .. un entretien de Mélenchon avec Mermet..le populisme de gauche.. plutot l'autre gauche vis d'un PS social démocrate qui se cherche ... une revolution par les urnes plutot que le grand soir à venir...

l'entretien est---->ici et ici

26/10/2010----> Bon, la protestation n'est pas la révolution.. on le voit tout les jours .. les époques changent et cette protestation sans débouché nous renvoie au vote de 2007 et à l'élection confortable de Sarkozy et de la très bonne cote dont il a bénéficié au départ de son mandat.

Avec une société ou l'hyper individualisme regne en maitre et ou le seul lien social proposé est celui du marché , il n'est pas surprenant de voir le mouvement d'aujourd'hui s'étioler faute de débouché politique clair de la part d'un PS qui n'a pas été et n'est toujours pas au clair sur  ce sujet..

24/10/2010... Il ne fait pas bon avoir 20 ans en 2010, une page nouvelle avec 3 articles du spécial "Générations " d'Alternatives économiques paru il y a quelques mois. Au dela du combat contre la réforme des retraites .. les jeunes générations ont raison de s'inquiéter pour elles ... mais dans cette société peu nombreux  sont ceux qui n'ont pas à s'inquiéter pour eux .. vous ne trouvez pas vous??

22/10/2010... Oui les jeunes seront bien victimes de la réforme des retraites, un article de Guillaume Duval d'Alternatives économiques qui pointe du doigt le calcul cynique dans lequel un jeune chomeur coute moins cher qu'un retraité---->ici

21/10/2010... jeunesse, merci de bien vouloir chomer et en silence-----> ici

NOUVEAU SONDAGE---> Quelle suite à donner à la mobilisation actuelle..votez sans retenue

21/10/2010... bon après une petite pause .. me voici de retour, il faut dire que l'actualité est plutot active par les temps qui courrent ..

- jusqu'ou ira notre dictateur à talonnette , notre attiseur public ,dans l'affrontement entre les  gens afin  de garder la main et mettre au pas une populasse qui ne veut pas se soumettre au diktat d'une coterie qui ne renoncera pas à ses interets sans combattre violemment . L'enjeu est pourtant bien ici, au dela de la réforme des retraites , il s'agit maintenant de faire reculer le pouvoir sur la pente inequitable et injuste de la société que l'on nous prepare  et que l'on nous sert depuis maintenant de nombreuses années. 

- La suite ? avec ce genre d'energumene politique , il faut s'installer dans la durée .. et mettre en place une forme de guerilla sociale de protestation sous la forme d'un harcelement quotidien de manifestation et d'actions qui visent à paralyser le pays sans preter le flanc à la violence d'état qui ne manquera pas de s'exercer et en face de laquelle les citoyens perdront à chaque fois . Sans cette paralysie du pays , le peuple ne sera pas entendu.. nous le constastons tout les jours . 

- Le debouché politique? il ne s'agit déja plus de retirer la reforme des retraites, Sarkozy ayant choisit de monter en premiere ligne pour defier un peuple qui ne veut pas de la société qu'on lui propose... le débouché politique immediat ou à terme est le départ de Sarkozy ou une dissolution imposée de l'assemblée nationale... le chemin à parcourir est tres long.. mais nous pouvons compter sur notre cher président pour federer et galvaniser le peuple contre lui.. A moins que d'ici là, il choisisse d'envoyer l'armée un peu partout et faire ainsi dégénerer la situation.. Devant la maturité affichée actuellement par la population, il en portera alors l' entiere responsabilité -----> voir la nouvelle page mise en ligne : Greve de masse : vers un processus constituant , une mise en perspective d'un débouché politique plus ambitieux que d'attendre 2012

 

Dans la logique des vilains qui nous gouvernent .. aller voir dans les liens le business des frères Sarkozy sur les retraites


 

 

 

 

Vous avez la parole en cliquant sur le Forum

Vous êtes le 16427ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site